Powered by ZigaForm version 3.7.7
  • Home
  • /
  • Palais Présidentiel de Koulouba : S.E.M Ibrahim Boubacar KEITA a reçu en convive, les participants du 19 ème forum de Bamako

Palais Présidentiel de Koulouba : S.E.M Ibrahim Boubacar KEITA a reçu en convive, les participants du 19 ème forum de Bamako

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, a échangé, en début de soirée du samedi 23 février 2019, au Palais de Koulouba, avec les organisateurs et certains participants à la 19e  édition du Forum de Bamako qui a pris fin le samedi dernier à l’hôtel AZALAI – SALAM de Bamako.

Le Forum de Bamako, espace solennel de dialogue et d’échanges entre sommités du monde entier dans son édition 2019, avait pour thème «Migration et transformation structurelle de l’économie». Il a planché sur la stigmatisation de la problématique des migrants africains en Afrique, vers l’Europe, vers l’Amérique, vers l’Asie (immigration : quelle dynamique entre l’Europe et l’Afrique ? opportunité ou menace pour les pays d’accueil ? Nationalisme ou métissage ? Construire des ponts ou construire des murs ? Que faire ensemble ?).

A l’issue de ses échanges avec les organisateurs et certains participants au Forum, le Président de la République a livré cette déclaration à propos de la problématique de migration : «Nous discutons avec les différents amis dans le respect strict des politiques nationales souveraines ; et nous tâchons d’avancer en ayant comme critère absolu la dignité des nôtres, ça c’est un critère absolu, la dignité de nos enfants. Et, au-dedans , nous tâchons de faire en sorte que nous soyons de plus en plus capables des propositions et des projets qui les retiennent au pays , c’est cela aussi le problème. Au Mali, il est évident que tout est à faire dans ce pays-là ; mais, pour cela , il faut la paix . C’est pourquoi tout est cohérent . La grande tâche pour le moment, c’est la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, sans la mise en œuvre de cet accord pour la paix et la réconciliation dans ses pleins effets , la paix ne sera pas une réalité ; et il faut faire des routes, il faut désenclaver , des produits qui viennent d’ailleurs, nous n’en sommes pas fiers , donc nous pensons aujourd’hui que la grande tâche sera qu’au fur et à mesure nous soyons capables d’industrialisation».

La rencontre a fini par un cocktail que le Président de la République a offert à ses visiteurs du jour.
Ouvert le 21 février 2019, au Centre International de Conférence des Bamako, sous la présidence du Premier Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, en présence des proches collaborateurs du Président de la République, la rencontre 2019 de Bamako a pris fin ce samedi 23 février 2019.

source : Malijet.co

Laisser un commentaire